Je t’ai rêvé, de Francesca Zappia

9782221191576

Hello la compagnie!

Me voilà de retour pour une nouvelle chronique sur un roman dont j’avais beaucoup entendu parler. Commençons comme d’habitude par son résumé:

« LA FOLIE EST SON QUOTIDIEN.
RIEN NE LA PRÉPARAIT À ÊTRE « NORMALE ».

– On joue au jeu des vingt questions ?
– OK, mais c’est moi qui les pose cette fois.
– Ça marche.
– Si je le devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
– Ne m’insulte pas.
– Est-ce que tu es vivant ?
– Oui.
– Tu habites ici ?
– Oui.
– Je te connais ?
– Oui.
– Est-ce que je t’ai rêvé ?

Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires). » (Robert Lafont)

Ce roman aborde une thématique relativement peu traitée dans les romances, à savoir la maladie mentale, et ici plus particulièrement la schizophrénie chez une adolescente. On se retrouve ainsi plongée dans la vie d’Alex, qui, au quotidien, doit batailler pour savoir si ce qu’elle vit, ce qu’elle voit, ce qu’elle entend, est réel, ou est une hallucination due à sa pathologie. Le fait que l’histoire soit écrite à la première personne du singulier nous amène à vivre pleinement son histoire, nous place corps et âme dans la peau de cette ado « hors normes ». On est ainsi sensibilisé à la maladie, et surtout sensible à ses ressentis, à son mal être, à ses doutes et incertitudes concernant son avenir. Alex jongle malgré elle entre le réel et l’imaginaire, ne sachant trop où se trouve la limite entre les deux. Pour s’aider, elle prend des photos de tout ce qu’elle voit et dont elle ne peut déterminer la véracité. Elle s’appuie également sur sa petite sœur Charlie, et sur une « boule magique » qu’elle interroge très régulièrement. On se retrouve ainsi identifié à elle, incapable par moments de savoir où se trouve la réalité. Car dans ce roman, Alex, qui arrive dans un nouveau lycée, va faire des rencontres qui vont l’amener à vivre des aventures. Et, dans ces dernières, on est, je trouve, très souvent amené à se demander où se trouvent la part de réel, et la part d’hallucination, laquelle domine alors l’autre. Ce côté là du roman est vraiment très intéressant je trouve, nous plongeant ainsi au plus près de ce que peuvent vivre ceux qui malheureusement sont atteints de cette maladie.

Parmi les rencontres que fait Alex, il y a Miles, un jeune garçon qui lui rappelle la toute première aventure vécue dans son enfance, une aventure identifiée comme une hallucination, mais qui, quand elle le rencontre, va la faire douter. Miles est étrange, fait tout un tas de trucs qu’elle déteste et ne comprend pas, se rendant antipathique aux yeux des autres lycéens. Mais, malgré tout, la vie va les rapprocher, et ils vont se découvrir et apprendre à s’apprécier dans leurs différences. Vous l’aurez compris, ces deux là seront au cœur de l’histoire, même si vont se greffer tout autour tout un tas de petites histoires, dont certaines ne manqueront pas de rebondissements. Malgré sa maladie et les problèmes que cette dernière va lui causer, Alex parvient cependant à vivre tant bien que mal sa vie de lycéenne, entourée d’amis qui apprendront à la découvrir et à l’aimer telle qu’elle est.

J’ai bien aimé ce roman, même si j’avoue avoir eu un peu de mal à le terminer, ce dernier ayant, à mon goût, quelques longueurs. Ces dernières sont malgré tout « rattrapées » en fin de roman par des révélations qui, même si elles pourraient paraître évidentes quand on y repense, ont su me cueillir, et me faire terminer ma lecture sur une très bonne note. Je dirai ainsi que ce roman, à la thématique originale et très bien traitée, est une romance intéressante à découvrir, même si par moments personnellement j’ai un peu « lâche prise ».

A découvrir donc!

Je t’ai rêvé, de Francesca Zappia

Aux Éditions Robert Lafont

2015

442 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s